Vannes

La diversité du patrimoine vannetais offre une balade à travers deux mille ans d'art et d'histoire :

Dans les remparts de Vannes, la Porte Prison (classée à l’inventaire des Monuments Historiques) est un remarquable exemple de porte fortifiée commandée par un système de double pont levis pour la porte charretière et pour le passage piéton. La Tour du Connétable (classée à l’inventaire des Monuments Historiques) se trouve sur le flanc est de l'enceinte de la ville. Face au port, au sud, la Porte Saint-Vincent (classée à l’inventaire des Monuments Historiques) est la plus prestigieuse des 6 portes de la ville encore visibles.

Dans le quartier Saint-Patern, l’église Saint-Patern (classée à l’inventaire des Monuments Historiques) attestée au XIe siècle et dédiée au premier évêque connu de Vannes est reconnue pour la richesse de son mobilier (chaque chapelle latérale, chacun des bras du transept et le chœur contiennent un retable dont le plus ancien, le retable de Saint-Isidore dans le transept sud date de 1690).

Située au cœur de la ville close, la Cohue de Vannes, terme signifiant lieu de marché au Moyen-âge dans l’ouest de la France, est une possession du duc de Bretagne, un des principaux seigneurs de la ville. Attestée au XIIIe siècle, elle se compose alors d'une nef unique (l'actuel vaisseau central). Le parlement de Bretagne y tient ses séances pendant son exil, de 1675 à 1689. La cohue abrite aujourd'hui les collections permanentes et les expositions du musée des Beaux-arts de Vannes.

La Cathédrale Saint-Pierre (classée à l’inventaire des Monuments Historiques) domine la ville close dont elle est un monument incontournable.

Le Château-Gaillard (classé à l’inventaire des Monuments Historiques) est un hôtel urbain du début du XVème siècle qui a conservé son agencement d'origine. Il abrite aujourd'hui les collections préhistoriques, gallo-romaines et médiévales du musée d'histoire de Vannes.

Visiter le site internet de Vannes

Edeis

Réalisation : Agence Multimedia Otidea